top of page

Une trouvaille dans la presse



Pour mieux comprendre cet article, posons d'abord le contexte.


Robert est né en 1886, et il est le sixième des neuf enfants, tous nés de père inconnu. À sa naissance, il n'y a plus que quatre enfants vivants. Un autre des enfants décédera trois ans après la naissance de Robert.


Venons-en maintenant au fait qui nous intéresse. Lorsqu'il est âgé de quatorze ans, la mère de Robert décède et laisse ainsi sept orphelins dont les quatre plus petits, qui seront placé à l'assistance publique. En lisant l'acte de décès de Modeste, la mère, on s'aperçoit qu'elle est décédée à la gare à 19h. Mais l'acte qui précède réserve ses surprises. Il s'agit de l'acte de décès d'un homme, décédé à la même gare, le même jour à la même heure. Coïncidence encore plus troublante, le nom de cet homme apparaît à plusieurs reprises dans les actes de naissances des derniers enfants.


Le décès simultané de deux personnes qui se connaissaient m'ont intrigué et poussé à entreprendre des recherches dans la presse de cette époque. Après quelques heures de recherches, un article vient tout expliquer et éclairer plus de mystères qu'attendu (photo). Non seulement les deux personnes sont décédées dans un accident percutés pour un train, mais ils étaient en plus amants et l'homme est bien le père de tous les enfants.


Un coup de chance que peu de généalogistes ont, que de pouvoir identifier le père inconnu d'un enfant, mais aussi de pouvoir mettre une cause au décès d'un ancêtre.


Nouveau nom à Morton (86)

Après avoir effectué des recherches sur les hommes de Morton décédés lors de la Première Guerre Mondiale, je me suis aperçu que le nom d’un homme manquait sur le Monument aux morts. En effet, étant dé

Comments


bottom of page